Un quotidien des plus joyeux - Juio Foret

Mon blogue

Un quotidien des plus joyeux

Un quotidien des plus joyeux - Juio Foret

Un ami m’avait donné des coordonnées pour que je puisse trouver le meilleur professionnel de Porte et fenetre Petite Nation. Je refaisais ma demeure doucement, mais sûrement. J’avais emménagé avec mon épouse dans cette habitation une dizaine d’années avant ces travaux, et j’avais la nette impression que ce chantier ne serait pas le dernier. Au début, notre logement, une ancienne grange, était entièrement à rénover. Seuls quatre grands murs et une hauteur de plafond gigantesque constituaient le bâtiment principal. Une maison en pierres s’était écroulée, sur la propriété, et j’entrepris de la reconstruire dès notre arrivée. J’appris à maçonner, poser des poutres et une charpente, à couler une chape de béton et à refaire un dallage. Mais j’avais de moins en moins de temps pour me consacrer à ces travaux. Mon emploi me demandait de plus en plus de temps de présence et, quand j’étais chez moi, j’avais de nombreuses tâches quotidiennes à effectuer.

J’avais donc décidé de demander à des spécialistes de poser certains éléments. Ainsi, j’étais disponible pour mes enfants et nous en étions tous contents. Par contre, pour les finitions, nous étions toujours partants, avec ma conjointe. Faire de la peinture, poncer ou vernir ne nous effrayait pas. De plus, nous étions sûrs que cette partie du chantier correspondrait à ce que nous souhaitions. Choisir les teintes de peintures était bien plus agréable, même si je devais tout de même jouer du pinceau et du rouleau après, que de mettre des poutres très lourdes dans une construction. Nous avions aussi entrepris de refaire le jardin. Je ne m’étais pas mis en premier sur cela, mais je reconnais que je prends goût au jardinage.

J’aime choisir les tulipes qui fleuriront l’année suivante, les fleurs annuelles que je sème en pots puis que je replante, les plantes vivaces qui nous enchantent de leur présence, année après année. C’est devenu un plaisir de passer mon temps dans le jardin à sélectionner les plantes que je garderais à tel endroit, mais dont je dois en déplacer une partie ; faire de profonds trous pour que la plantation des arbustes soit réussie ; regarder les feuilles pousser et les massifs changer de jour en jour, au printemps. En somme, je ne m’ennuie jamais, j’ai toujours une activité possible à faire. Je ne peux plus me passer de cette animation, et je reconnais que je me suis vraiment épanoui. Mon quotidien est plein de promesses de bonheur.