Un emploi ennuyeux - Juio Foret

Mon blogue

Un emploi ennuyeux

Un emploi ennuyeux - Juio Foret

Un bon ami d’enfance à moi, travail au ministère du revenu, depuis près de 25 ans maintenant, un milieu qui m’est complètement inconnu. Nous avons souvent de grandes discussions philosophiques sur la vie, le travail, la famille, autour d’un bon verre de vin. Quand il me parle de son emploi, je me dis que ce doit être si ennuyeux, je ne sais pas comment il fait pour parler de planification fiscale tous les jours. Il faut dire que je suis à l’opposé de lui, un peu plus artiste et extraverti. Je ne connais rien à la fiscalité et je vis très bien avec cela. Des fois, je me dis que nos différences font que nous sommes encore de si bons amis, car nous nous respectons et avons de bonnes discussions animées. Il me fait voir des choses autrement et vice-versa. Travailler au ministère du revenu semble tellement monotone. Il est d’accord que ce n’est pas le milieu le plus dynamique, mais il y voit beaucoup davantage. Une des choses qu’il m’a fait réaliser, c’est que les critères d’un bon emploi sont vraiment différents et personnels d’une personne à l’autre. Pour lui, le fait que son milieu de travail soit plutôt tranquille ne le dérange pas. Il n’a pas besoin d’une stimulation et d’action quotidienne comme moi. Il recherche davantage une sécurité financière et un environnement stable, sur lequel il peut compter travailler l’esprit tranquille chaque matin. Je suis à l’opposé de cela, mais je comprends son point de vue.

Je lui rappel souvent que nous travaillons près de 80% de notre vie, donc il faut aimer et être stimulé par ce qu’on fait, sinon ça va être très long. De mon côté, je mourrais d’ennui à faire un travail monotone et routinier. Mon ami lui, préfère travailler fort en ce moment, même si son travail l’ennui un peu, et profiter de la vie à la retraite, alors qu’il aura de bons moyens et du temps. Je préfère trouver l’équilibre et profiter de ma vie pleinement pendant que je suis au sommet de ma forme. Car, qu’est-ce qu’il dit que nous serons encore en vie et en santé à notre retraite ? C’est ce qui me fait le plus peur, cette urgence de vivre le moment présent vient de là. C’est fou comme nous sommes tous différents, avec des valeurs, priorités et vision de la vie qui peuvent être à l’opposé. L’important, c’est de respecter le cheminement de chacun, même si nous sommes en désaccord.