Ma femme et la lettre mystérieuse - Juio Foret

Mon blogue

Ma femme et la lettre mystérieuse

Ma femme et la lettre mystérieuse - Juio Foret

Un jour, je reçus une lettre et j’étais en train de me demander de qui elle pouvait bien être. L'adresse semblait être écrite par une main féminine. Quand j'ouvris la lettre, une bouffée de parfum enchanteur a agité mes sentiments romantiques dormants. Mais, après un rapide coup d'œil au contenu, j’ai replacé à la hâte la lettre dans l'enveloppe. Elle était destinée a mon homonyme, et ami dans le collège où enseignait ma femme.

Elle venait de sa femme, avec qui il était nouvellement marié et qui visitait ses parents pendant les vacances d'été. Je ne comprenais pas comment la lettre est arrivée dans ma boite aux lettres, sans doute une mauvaise redirection par le personnel du collège.

Jeanne, ma compagne, m’avait surprise en train de remettre précipitamment la lettre dans l'enveloppe. Elle est devenue suspicieuse.

"Je peux la voir, cette lettre" ?

"Bien sûr que non! Quelle question. Cela est contraire à l'éthique et plutôt mal élevé de lire ma lettre personnelle".

"Pourtant, nous ne devons pas avoir de secrets entre nous, n’est ce pas? Donc pas question d'éthique ici. Je peux sentir que la lettre est celle d'une femme".

Je ne répondis pas.

"Je suis sûre qu'il y a quelque chose de louche", enchaîna t'elle.

Je ne pensais pas qu'elle serait si perturbée qu’une autre femme m'écrive. "Que veux-tu dire", dis-je ? J’en restais là, en gardant un air extérieur froid. Je laissais la lettre sur la table à manger, pensant qu'elle allait la lire secrètement. Elle ne m'a pas déçu.

Ce fut l'occasion pour moi de mettre les choses au clair. Donc, le lendemain, je me suis rendu chez mon homonyme et ami, lui ai remis la lettre avec des excuses pour l'ouverture non intentionnelle. Puis, je lui ai fait une demande inhabituelle, un peu embarrassé bien sûr.

Il m'a regardé d'une manière étrange. "Comment peux-tu suggérer une telle chose" ?

"Je comprends. Cela semble absurde! Je suis désolé. Laissons tomber cette idée".

Mais la minute suivante, il est apparu amusé, a souri et a promis de parler à sa femme.

"Je n’ai aucune certitude qu'elle sera d'accord. Mais je vais lui parler au téléphone. C’est un projet difficile, tu sais".

Jeanne a gardé un œil sur la lettre. Elle y pensait tellement que son visage se ridait, nécessitant de l’acide hyaluronique. Au bout d’une semaine, elle a pris la lettre et n'a fait aucune mention de cela envers moi. Mais j’avais une copie de celle-ci.

Mon plan était en marche…