Le choix de couleurs - Juio Foret

Mon blogue

Le choix de couleurs

Le choix de couleurs - Juio Foret

J’hésitais entre plusieurs tons pour repeindre les murs de ma maison. Avec ma conjointe, nous venions d’emménager dans une confortable demeure. Un coup de peinture était nécessaire. La demeure avait été inhabitée pendant longtemps, et il était plus sain de nettoyer les murs et de les recouvrir d’une nouvelle peinture. De plus, et l’argument porta quand j’en fis part à mon épouse, je voulais que nous nous sentions chez nous. Décorer notre nouvelle habitation faisait partie de ce sentiment d’être vraiment dans un cadre qui nous convient. Je lui montrais donc les différentes teintes que j’avais vues sur le nuancier d’une entreprise de peinture. Les tons qu’ils possédaient étaient franchement très étudiés, certains venaient même de recherches effectuées sur des peintures qui ornaient des châteaux en Écosse, ou encore, des demeures bourgeoises françaises.

J’avais sélectionné plusieurs nuances. Le rose quartz serait, à mon avis, très joli dans notre salle de bains, sur le haut des murs et sur le plafond. Avec un filet turquoise et des carreaux de faïence beiges unis, les couleurs se compléteraient. L’idée plut à ma conjointe. Elle me demanda l’adresse du site où j’avais vu les références de ces peintures. Après avoir étudié, une à une, les nuances proposées, elle fit un tour sur un autre site, car elle cherchait des organisateurs d’animation fete anniversaire. Son frère l’avait prié de trouver ce type de site pour faire une surprise à son fils. Hélène, mon épouse, s’empressa d’accepter, car elle adore son neveu. Je lui demandais de faire son choix parmi toutes les couleurs que nous avions retenues, et de me dire si elle était en accord avec moi pour la répartition des couleurs.

Je repris tout ce que nous avions dit pour ne rien oublier. Je devais commander au plus vite ces peintures, car la belle saison arrivait, et je n’aurais pas beaucoup de weekends de libre. Pour la cuisine, un vert olive sur les placards en bois et un beige pour les murs étaient notre choix final ; notre salon et notre salle à manger étaient regroupés dans une seule grande pièce en forme de L. Un gris anthracite serait, à mon avis, très beau, sur un seul pan de mur, mais mon épouse craignait que cette nuance assombrisse la pièce. Elle préféra prendre un gris plus clair, et elle me proposa que nous peignions le plafond en jaune, pour créer un puits de lumière.